lundi 27 janvier 2014

Le Peabody Essex Museum à Salem

De Salem, on connaît souvent les l'affaire des sorcières et puis c'est à peu près tout.

Effectivement, l'histoire de la ville et de sa région a été marquée par cette période de paranoïa puritaine durant laquelle plusieurs dizaines de présumées sorcières ont été condamnées et exécutées. Aujourd'hui, on peut dire que la ville n'est pas vraiment traumatisée par son histoire sanglante et au contraire l'assume pleinement. En vous promenant dans le centre de Salem, vous croiserez ainsi plusieurs statues représentant des sorcières, un musée de la sorcellerie et d'innombrables diseuses de bonne aventure et autres attrape-touristes.

Heureusement, Salem, ce n'est pas que ça! Le centre-ville est très dynamique et abrite beaucoup de cafés sympas et de bons restaurants. On a testé samedi le GuluGulu Café. On y est resté une petite heure pour se réchauffer, boire un bon cappuccino et manger une tarte (pas terrible il est vrai) et l'ambiance et le service étaient très cool.

Mais si on était à Salem, c'était pour enfin visiter un musée dont on nous avait dit beaucoup de bien: le Peabody Essex Museum. C'est un musée qui est très réputé et on s'est laissé séduire par les expositions en cours et par une nocturne exceptionnelle pour faire la route jusqu'à Salem, samedi après mes cours.

Nous n'avons pas vraiment visité les collections permanentes du musée (à part la grande salle des figures de proue et les salles japonaises) mais par contre on a profité de quatre superbes expositions:

-Future Beauty: Avant-Garde Japanese Fashion 

Cette expo s'est terminée ce week-end et exposait les modèles de créateurs japonais contemporains dans une scénographie super bien conçue.

-Beyond Human: Artist–Animal Collaborations

 
Cette expo dure jusqu'en septembre et est vraiment sympa. Elle montre des oeuvres d'art où apparaissent non seulement des animaux, mais où ces animaux jouent aussi un rôle de créateur. Bon, c'est souvent un peu barré, mais c'est très varié et ça permet d'apprendre des tas de choses.

-En plus, ils ont profité de cette expo pour installé l'oeuvre vraiment extraordinaire d'une artiste française, Céleste Boursier-Mougenot. Ca s'appelle:

From here to ear.  

Dans une pièce où des guitares électriques et leurs amplis ont été installés, des dizaines de petits oiseaux vivent en liberté. Les oiseaux vivent leurs vies d'oiseaux et se posent de façon aléatoire sur les cordes des guitares. C'est vraiment une expérience incroyable.
L'expo dure jusqu'au 14 avril donc dépêchez-vous d'y aller!

-Et enfin; la raison pour laquelle on s'est déplacé à Salem: 

Impressionists on the Water

 
Cette magnifique expo se termine bientôt (le 17 février) et expose des oeuvres des impressionnistes (Caillebotte, Renoir, Monet, Sisley, Signac,...) qui sont habituellement dans des collections privées ou des musées américains. C'était l'occasion d'admirer des oeuvres que je n'avais jamais vues et de découvrir une nouvelle facette de ces peintres. L'expo combine tableaux et maquettes de bateau, voire vrais bateaux (le Nana notamment, qui aurait appartenu à Zola ) et c'est un régal!



mardi 14 janvier 2014

2014

Voilà l'année nouvelle! Quelles résolutions va-t-on prendre pour ne pas les tenir?


Pour moi, c'est déjà décidé! J'ai limité ces décisions de début janvier au minimum, comme ça, en 2014, j'arriverai peut-être à concrétiser toutes ces bonnes idées:

-prendre des cours d'anglais: ma prononciation et mes tournures de phrase frenchies n'ont qu'à bien se tenir, je me suis déjà inscrite à 4h de cours tous les vendredis! CHECK

-faire du sport régulièrement. Mes mon nouveau t-shirt Repetto et mon poom-poom short vont certainement m'aider à me motiver. En tout cas, je suis déjà aller au Ballet Blast vendredi. CHECK

-profiter des week-ends, des jours fériés et des vacances pour continuer à découvrir les Etats-Unis. Cela reste encore flou, mais dans notre ligne de mire : aller faire du traîneau, retourner à New-York, visiter Chicago et Washington, prendre le soleil de Floride, aller skier, ...

-mieux connaître Boston: les restaurants, les théâtres, les bars, les boulangeries, ...

-me faire contaminer par l'american spirit:  être positive et entreprenante.

-améliorer mes photos: un peu de connaissances techniques en plus ne me feraient pas de mal.

Et vous, vous avez pris de bonnes résolutions?