mardi 30 juillet 2013

Rhode Island... peut mieux faire.

Le week-end dernier nous sommes passer deux jours dans le Rhode Island. Bon, en fait ce n'est pas non plus la méga aventure, le Rhode Island est à 1h30 de voiture de Boston, c'est le plus petit état des Etats-Unis et c'est plus connu pour ses mansions gigantesques et ses yachts que pour son sens aigu de la fête.


Le Newport Folk Fest

Mais nous justement on y allait pour assister à quelques concerts au Newport Folk Festival. 

Pour la petite histoire, ce festival est l'un des plus connus et des plus vieux des Etats-Unis, il a accueilli Joan Baez, Bob Dylan et bien d'autres. Il existe aussi un festival Jazz à Newport qui a accueilli les grandes pointures du jazz (Miles Davis, Duke Ellington,...) et qui s'est même essayé au rock en 1969 mais une trop grande affluence et quelques émeutes ont dissuadé les organisateurs de renouveler l'expérience.

Et c'est clair qu'aujourd'hui les émeutes et les foules en délire appartiennent bel et bien au passé. Les spectateurs viennent avec leurs chaises pliantes et délimitent soigneusement leurs territoires devant les scènes avec leurs couvertures et leurs bâches au sol. Une seule des trois scènes peut accueillir du public debout juste aux pieds des groupes, les espaces devant les deux autres scènes étant occupés par des chaises pliantes, ... fun, non?

Bref, en terme de folle ambiance de festoche, on repassera. On a juste pu profiter d'une pluie continue à la façon des Vieilles Charrues. De toute façon, les derniers concerts s'arrêtent avant 20h et les bières ne sont pas autorisées pendant les concert, pour boire une bière il faut aller dans des petits enclos, les Beer Gardens, alors on est effectivement bien loin de l'ambiance des festivals français.

Par contre le site est joli (vous devez me croire sur paroles ou aller voir sur Google image, la pluie m'a fait renoncer à apporter mon appareil photo), les concerts sont au creux d'un fort qui fait face à l'océan, et la programmation est vraiment sympa. En une après-midi, on a pu assister aux shows de Hey Marseilles, d'Amanda Palmer et de Feist, alors quand la musique est bonne....


Des mansions et des (gros) yachts

 


Je ne crois pas être jamais allée à Saint Tropez mais j'ai retrouvé à Newport l'image que je me faisais de Saint Tropez en été: un flot de touristes lambdas qui viennent observer les super riches qui friment. Je déconseille vraiment les abords du port de Newport en plein mois de juillet, à moins d'apprécier embouteillages, des parkings bondés, etc. 




Mais il est vrai que la ville est très jolie avec ses maisons en bois multicolores et je pense qu'on profitera de l'automne pour y retourner et pour vraiment en profiter. En attendant, on a tout de même visiter une mansion, celle des Vanderbilt.

Newport est connue pour plusieurs choses:
- ses festivals, comme vous le savez maintenant,
- la coupe de l'America qui y a été créée 
- le mariage de JFK et Jackie Kennedy
- les mansions

Les mansions sont des sortes de châteaux que les industriels très très riches se faisaient construire au 19e siècle sur le front de mer de Newport. C'est l'illustration parfaite de la folie des grandeurs. Ainsi, Marble House est sensée ressembler au Petit Trianon et The Breakers à un palais vénitien. 


C'est cette dernière mansion que l'on a visité. C'est démesuré (70 pièces à vivre), chargé et définitivement à voir! Notre billet nous donne accès aux autres mansions pendant un an, donc on pourra bientôt découvrir d'autres extravagances apportées par le Gilded Age à Newport.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire